Voyage en Laponie

Voyage en Laponie

€14.00Prix

1681- Récit de voyage

Jean-François Régnard

Introduction de Philippe Geslin

 

140 pages

 

format 13 x 21

ISBN 978-2-84679-085-7

  • l'ouvrage

    Voyage en Laponie constitue un document remarquable et le témoignage précieux d’un homme hors du commun sur son siècle. Contemporain de Molière, le dramaturge français Jean-François Regnard (1655-1709) est surtout connu du public pour ses pièces de théâtre (Le Joueur, 1696 ; Le Légataire universel, 1708).
    Né à Paris et héritier d’une famille de commerçants très aisés, il dépense une partie de sa fortune à voyager, d’Italie à Constantinople, d’une rive à l’autre de la Méditerranée. En 1678, il se retrouve prisonnier des pirates barbaresques et vendu comme esclave à Alger. Libéré contre rançon quelques mois plus tard, il ne rentre à Paris que pour repartir, en avril 1681, cette fois pour le nord de l’Europe.
    Réalisé sans grande préparation lors de son passage en Suède, ce voyage en Laponie offre le meilleur exemple d’un Regnard méconnu. Parcourant plaines et marais, franchissant fjords et lacs, il atteindra même le cap Nord.
    Rédigé sous forme épistolaire (chère à l’époque), ce texte est un exemple parfait du récit de voyage tel que le siècle finissant le concevait. Réflexions philosophiques, anecdotes savoureuses, surprises feintes devant l’étrangeté des mœurs, descriptions teintées d’incompréhension, tout dans ce document trahit l’ethnocentrisme de l’Occident redécouvrant « l’autre ». En ce sens, Voyage en Laponie est un exemple important des mentalités de l’Europe de la fin du XVIIe face aux « mondes exotiques ». C’est également l’un des tout premiers textes sur une région inconnue et sur laquelle couraient légendes et récits fantastiques invraisemblables.
    Sans doute composé dès son retour vers 1682-1683, Voyage en Laponie ne paraîtra qu’en 1731 et sera accueilli par l’incrédulité la plus générale des contemporains : c’est bien connu, théâtre rime mal avec voyage…
  • les auteurs

    Contemporain de Molière, le dramaturge français Jean-François Regnard (1655-1709) est surtout connu du public pour ses pièces de théâtre (Le Joueur, 1696 ; Le Légataire universel, 1708).

    Philippe Geslin est professeur associé à l’Institut d’ethnologie de Neuchâtel, en Suisse. "ethnologue. Être entre deux cultures : telle est la vie de l'ethnologue. En témoin enthousiaste et inquiet, Philippe Geslin nous invite à explorer les coulisses du monde, à prendre le temps de déplier les territoires des êtres et des choses".

RESTEZ CONNECTE

NEWSLETTER

  • Facebook Clean

ASSISTANCE

 

01 44 49 75 02

contact@ginkgo-editeur.com

 

© 2020 GINKGOéditeur