Quelle Chine, pour quel monde, en 2020 ?

€12.00Prix

Fondation Prospective & Innovation

Préface de Jean-Pierre Raffarin

 

192 pages

format 12 x 20

ISBN 978-2-84679-233-2

  • l'ouvrage

    En un tiers de siècle seulement, la Chine a rattrapé et dépassé tous les pays du monde sauf les USA en termes de PNB. On prédit qu’elle leur prendra la première place dans moins de dix ans. D’ores et déjà, certains se plaisent à imaginer un monde bipolaire dominé par le couple Chine-Amérique.

    Cependant, depuis la crise en 2008 du système financier mis aux commandes par l’Amérique, et le renouveau en novembre 2012 de la gouvernance chinoise lors du XVIIIe congrès, l’idée que la Chine suivrait une courbe de rattrapage, hier encore assez fidèle à la réalité, perd de son pouvoir descriptif. Outre que le modèle de référence lui-même ressort brouillé de cette crise, la croissance chinoise s’avère tendre désormais davantage au développement intérieur qu’au service de la mondialisation occidentale.

    Au moment où semblait se dessiner l’hypothèse d’un G2, elle fait place à une divergence stratégique à mesure que la Chine se prend toujours davantage elle-même pour projet, tandis que les USA maintiennent leur préférence pour un magistère universel du commerce.

    Cette évolution en train de germer oblige d’ores et déjà tous les autres pays – non pas à choisir leur camp, on n’est plus en guerre froide – mais à engager pour leur part des stratégies appropriées pour s’adapter à cette nouvelle donne, et si possible peser sur son cours futur.

    C’est tout spécialement vrai de l’Union Européenne, première puissance économique mondiale mais instance paralysée par son manque d’unité, de qui on attend qu’elle concoure activement au remodelage du monde qui se dessine.

    Cent ans après son collapsus de 1914, elle n’en retrouvera l’énergie que dans une plus grande unité de vues franco-allemande. Cinquante ans après avoir, la première, reconnu la République Populaire de Chine, la France est en outre à l’honneur pour impulser en 2014 un partenariat amplifié entre l’Europe et la Chine.

    À la veille de cette année riche en possibilités fécondes, la Fondation Prospective et Innovation a tenu à en éclairer l’avenir en traitant, au Futuroscope, de Quelle Chine dans quel monde en 2020 ?

  • l'auteur

    la Fondation Prospective & Innovation. Créée en 1989 par René MONORY, ancien Président du Sénat et ancien ministre, et François DALLE, ancien Président de l’Oréal, reconnue d’utilité publique, la Fondation est aujourd’hui présidée par Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Premier Ministre, Membre honoraire du Parlement.

    Elle a pour objet de favoriser une prise de conscience et une réflexion prospective sur les transformations fondamentales du monde contemporain, afin d’aider les décideurs français, le gouvernement comme les entreprises ou les leaders d’opinion, à réagir en connaissance de cause.

    Elle s’efforce d’apporter un éclairage international sur des sujets stratégiques. Elle facilite les contacts entre jeunes professionnels français et leurs homologues de pays émergents. Elle appuie les efforts des entreprises, notamment celles de taille moyenne ou intermédiaire, dans leurs efforts de pénétration des nouveaux grands marchés.

    Elle réunit à cet effet spécialistes et responsables d’entreprises, intellectuels et décideurs politiques et administratifs de sensibilités différentes, dans des cadres de travail appropriés pour des propositions opérationnelles.

RESTEZ CONNECTE

NEWSLETTER

  • Facebook Clean

ASSISTANCE

 

01 44 49 75 02

contact@ginkgo-editeur.com

 

© 2020 GINKGOéditeur