Les Voyages du Fils

Les Voyages du Fils

€20.00Prix

Jacques Abeille

Illustrations de Michel Guérard

 

280 pages
format 13 x 21
ISBN 978-2-84679-060-4

  • l'ouvrage

    À la fin du Veilleur du jour, de nombreuses questions restent ouvertes : qui est Barthélemy Lécriveur, dont le rôle dans la chute de Terrèbre fut si déterminant ? D’où venait-il ? Qu’elle avait été sa vie avant d’arriver dans la capitale de l’Empire ?
    Pour essayer d’éclaircir ces points, son fils, Ludovic Lindien, partira sur les traces de son père après avoir publié ses Mémoires (Le Veilleur du jour) d’après les carnets que ce dernier avait remis à Zoé, la servante de l’auberge avec qui Barthélemy avait vécu à son arrivée à Terrèbre – et mère de Ludovic. Le fils de Barthélemy suit à rebours les traces de son père vers les Hautes Brandes, zone forestière qui sépare l’empire de Terrèbre et les Jardins statuaires. Le narrateur sera confronté tour à tour à des interlocuteurs qui lui livreront une part du mystère, chacun dévoilant un aspect des rites et coutumes de la contrée.
    Une écriture dense, une narration soutenue, des personnages énigmatiques « en réseau », des coïncidences troublantes, des policiers au jeu double, voire triple, un Empire sur le point de sombrer…              Tous les ingrédients sont réunis pour un roman exceptionnel, un de ces livres dont on se dit, une fois la dernière page tournée, qu’on vient de quitter un ami cher.

    Troisième volume du cycle des Contrées, après Les Jardins statuaires (Joëlle Losfeld, 2004), Le Veilleur du jour (Ginkgo, 2007)

  • l'auteur

    Jacques Abeille est poète, romancier et nouvelliste, un des derniers représentants du surréalisme en France.
    Il écrit aussi de Léo Barthe des romans érotiques.

    Il fait des études supérieures de psychologie, philosophie et littérature; pour finir professeur agrégé d'arts plastiques. Il achève sa carrière dans un lycée de Bordeaux.
    Il découvre le surréalisme et intervient dans la revue La Brèche. Il est membre du groupe surréaliste bordelais Parapluycha.

    Son chef d’œuvre est "Le Cycle des contrées" (Prix Wepler 2010), gigantesque fresque commencée en 1982 (après moult péripéties pour la publication du premier volume, Les Jardins statutaires).

RESTEZ CONNECTE

NEWSLETTER

  • Facebook Clean

ASSISTANCE

 

01 44 49 75 02

contact@ginkgo-editeur.com

 

© 2020 GINKGOéditeur