Femmes et pommiers

Femmes et pommiers

€19.00Prix

Moa Martinson

Traduit du suédois par Lise Froger-Olsson

 

244 pages
format 14 x 21
ISBN 978-2-84679-277-6

  • l'ouvrage

    La littérature dite « prolétarienne » a connu un beau succès en Suède. Moa Martinson (Helga Maria Swartz, 1890-1964), épouse du Prix Nobel de littérature (1974) Harry Martinson, fut l'un des membres féminins de ce courant.

    Publié en 1933, son premier roman, Femmes et pommiers, décrit le monde ouvrier de la ville de Norrköping. Un milieu foisonnant, au sein duquel les femmes de plusieurs générations vont jouer un rôle prépondérant. Sans misérabilisme mais sans angélisme non plus, ce roman décrit la vie quotidienne de personnages que Moa Martinson a su rendre très attachants.

    Femmes et pommiers, par son language réaliste et sa liberté de ton, créa la sensation. C'est la première traduction en français d'une oeuvre de Moa Martinson.

  • l'auteur

    Moa Martinson, née le 2 novembre 1890 à Vårdnäs, morte le 4 août 1964 à Sorunda.Elle est l'une des figures prééminentes de la littérature prolétarienne, mouvement qui connait son essor dans la Suède des années 1920 et 1930. Son œuvre s'inscrit aussi dans le courant féministe du XXe siècle. Elle appartient à cette génération d’écrivains des années 1930 (Vilhelm Moberg, Ivar Lo-Johansson, Eyvind Johnson, Harry Martinson...) qui ont véritablement renouvelé les lettres suédoises. Son oeuvre revient sans cesse sur les conditions de vie faites aux femmes du peuple

RESTEZ CONNECTE

NEWSLETTER

  • Facebook Clean

ASSISTANCE

 

01 44 49 75 02

contact@ginkgo-editeur.com

 

© 2020 GINKGOéditeur