Chroniques scandaleuses de Terrèbre

Chroniques scandaleuses de Terrèbre

€15.00Prix

Léo Barthe (Jacques Abeille)

Illustrations de Pauline Berneron

 

144 pages
format 13 x 21
ISBN 978-2-84679-064-2

  • l'ouvrage

    Quatrième volume du cycle des Contrées, après Les Jardins statuaires (Joëlle Losfeld, 2004), Le Veilleur du jour (Ginkgo, 2007), Les Voyages du Fils (Ginkgo, 2008), ces chroniques n’ont pas été écrites par Jacques Abeille, mais par un des personnages centraux des Voyages du fils, « L’Oncle Léo » : Léo Barthe, double irrévérencieux de Jacques Abeille – qui lui emprunte volontiers son nom pour signer des ouvrages érotiques, parus notamment à la Musardine (Camille, Zénobie).
    Ayant retrouvé cet oncle avec l’aide de maître Pierre et de Saturnin Lassicope, Ludovic Lindien, le narrateur des Voyages du fils, l’aidera à mettre au propre un cahier figurant dans les affaires de son père : des notes que l’enquêteur Molavoine a rédigées lors de ses filatures (il soupçonnait alors Barthélemy Lécriveur et sa compagne de faire partie d’un vaste complot destiné à renverser le chancelier de Terrèbre, Lonvois). Ces notes ont été transmises à Barthélemy, après la mort de Molavoine, par Barberine, sa veuve.
    L’ensemble des Chroniques, augmentées du propre récit de l’oncle Léo sur l’étrange relation entre Lonvois et Éponine Délimène, la mère de Coralie, paraîtra juste avant la mort du vieil oncle : cette édition, dans le monde réel, n’est donc qu’un avatar de celle publiée par Saturnin Lassicope dans les Voyages du fils.
    Relations d’épisodes souvent scabreux, les Chroniques éclairent certaines scènes du Veilleur du jour, notamment les étranges randonnées nocturnes où Coralie entraîne son amant, Barthélemy. Les narrateurs de ces récits – souvent des témoins involontaires interrogés par Malavoine, le scrupuleux enquêteur du Veilleur, – jouent le rôle de doubles voyeurs du lecteur.
    Publiées par Le Magasin universel/Obliques en 1995, les Chroniques scandaleuses paraissent ici complétées de deux textes : le récit du paralytique et l’histoire d’Éponine Délimène, la mère de Coralie, ce dernier, de la plume même de Léo Barthe, qui assure ici la paternité de l’ensemble des Chroniques à la place de Jacques Abeille.

  • l'auteur

    Jacques Abeille est poète, romancier et nouvelliste, un des derniers représentants du surréalisme en France.
    Il écrit aussi de Léo Barthe des romans érotiques.

    Il fait des études supérieures de psychologie, philosophie et littérature; pour finir professeur agrégé d'arts plastiques. Il achève sa carrière dans un lycée de Bordeaux.
    Il découvre le surréalisme et intervient dans la revue La Brèche. Il est membre du groupe surréaliste bordelais Parapluycha.

    Son chef d’œuvre est "Le Cycle des contrées" (Prix Wepler 2010), gigantesque fresque commencée en 1982 (après moult péripéties pour la publication du premier volume, Les Jardins statutaires).

RESTEZ CONNECTE

NEWSLETTER

  • Facebook Clean

ASSISTANCE

 

01 44 49 75 02

contact@ginkgo-editeur.com

 

© 2020 GINKGOéditeur